Agence de communication digitale YDCA https://www.ydca.fr Fri, 23 Jun 2017 14:27:17 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.8 101960332 SEO, Jobs, Zenly, quoi de neuf cette semaine ? https://www.ydca.fr/curation/seo-jobs-zenly/ https://www.ydca.fr/curation/seo-jobs-zenly/#respond Thu, 22 Jun 2017 09:32:32 +0000 https://www.ydca.fr/?p=9487 Google précise les évolutions de son index mobile et intègre les offres d’emploi à ses pages de résultats, Snapchat s’offre Zenly tandis que Microsoft dote Office 365 de nouveaux outils...

Cet article SEO, Jobs, Zenly, quoi de neuf cette semaine ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
Google précise les évolutions de son index mobile et intègre les offres d’emploi à ses pages de résultats, Snapchat s’offre Zenly tandis que Microsoft dote Office 365 de nouveaux outils dédiés à la vidéo : comme chaque jeudi, YDCA retrace quelques éléments marquants de l’actualité des derniers jours.

Index mobile : Google ira progressivement

Annoncée en novembre dernier, la mise en oeuvre de l’index Mobile First de Google va certainement prendre encore quelques mois, mais mieux vaut ne pas attendre pour adapter ses sites. Que les retardataires se rassurent, il n’y aura pas de date butoir : la construction devrait se faire progressivement, au fur et à mesure de la détection de sites et contenus adaptés par les crawlers.

Voilà ce qui ressort en substance des derniers échanges tenus publiquement sur le sujet par les experts SEO de Moutain View. Sur Twitter, John Mueller de Google donne son point de vue au fil d’une discussion intéressante avec un éditeur de sites.  Selon lui, si votre stratégie consiste aujourd’hui à exploiter un site mobile aux côtés de votre site desktop, alors vous avez tout intérêt à envisager de passer sur un mode responsive avant la mise en oeuvre de l’index, pour éviter d’avoir à gérer plus tard une transition. On rappelle en effet que l’esprit de cet index mobile first n’est pas de valoriser des pages spécialement adaptées au mobile, mais plutôt de mettre en avant les contenus qui s’affichent vite et bien quel que soit l’écran utilisé.

Google for Jobs bientôt en ligne

Puisqu’on parle de référencement : les spécialistes de la recherche d’emploi vont bientôt pouvoir intégrer des données structurées spécifiques à leur activité. Elles permettront à leurs offres d’être affichées directement dans l’index de Google. Le moteur se prépare en effet à lancer Google For Jobs, d’abord aux Etats-Unis. Évoqué pendant la conférence IO, ce service offre une fonctionnalité similaire à ce qui est aujourd’hui proposé pour les recettes de cuisine ou les tests produits. Le webmaster qui choisira d’implémenter le jeu de données structurées dédié verra ses contenus s’afficher directement dans les résultats de recherche, tout en haut de la page. Le clic renverra vers le job board source ou vers le site de l’entreprise qui a posté l’annonce.

google for jobsSnapchat s’offre Zenly !

La startup parisienne Zenly a réussi à se faire un nom dans le domaine des applications mobiles dédiées à la géolocalisation. Ludique, elle  dispose de nombreuses fonctionnalités sociales et permet par exemple de suivre “à la trace” un contact, pour se retrouver plus facilement dans une grande ville par exemple. Bourrée de bonnes idées, elle a fini par attirer l’attention de Snapchat. Le réseau américain aurait déboursé entre 250 et 350 millions de dollars pour s’offrir Zenly, révèle aujourd’hui Techcrunch.

En réalité, l’union entre les deux est déjà bien consommée. Snapchat vient en effet de lancer une nouvelle fonctionnalité baptisée Snap Map qui repose justement sur la technologie développée par Zenly. Pour y accéder, téléchargez la dernière mise à jour disponible, et dézoomez sur l’écran d’accueil. La carte, sur laquelle vous pouvez choisir de ne pas apparaître, affiche les contacts et Stories situés ou réalisés à proximité. D’après Techcrunch, Snapchat aurait l’intention de capitaliser sur les technos de Zenly sans phagocyter l’application. Elle devrait donc continuer à vivre sa propre vie.

Stream : de la vidéo dans Office 365

Depuis le lancement de sa suite sur abonnement, Microsoft cherche comment intégrer la vidéo aux usages bureautiques et collaboratifs. Après plusieurs tentatives diversement couronnées de succès, l’éditeur semble avoir décidé de consolider ses acquis. La brique vidéo d’Office 365 vient d’être repensée et mise à jour. Désormais baptisée Stream, elle est accessible à tous les détenteurs d’un compte Entreprise. Elle permet de stocker et diffuser très facilement une vidéo (via les ressources techniques du cloud Azure), et offre des fonctions avancées plutôt séduisantes, comme la transcription automatique du texte (speech to text) ou la reconnaissance des visages. Combinés, ces deux outils permettent de naviguer simplement au travers d’une vidéo, en cliquant sur une timeline affectée à chaque personne qui prend la parole ! L’offre Stream est également commercialisée en stand alone, à partir de 2,53 euros par utilisateur et par mois.

Cet article SEO, Jobs, Zenly, quoi de neuf cette semaine ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
https://www.ydca.fr/curation/seo-jobs-zenly/feed/ 0 9487
Slack, pub, vidéo… quoi de neuf ? https://www.ydca.fr/curation/slack-pub-video/ https://www.ydca.fr/curation/slack-pub-video/#respond Thu, 15 Jun 2017 08:30:08 +0000 https://www.ydca.fr/?p=9470 De Facebook qui teste la publicité vidéo à la mention sponsorisée sur les posts Instagram en passant par les rumeurs liées au rachat de Slack par Amazon, l’agence YDCA revient...

Cet article Slack, pub, vidéo… quoi de neuf ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
De Facebook qui teste la publicité vidéo à la mention sponsorisée sur les posts Instagram en passant par les rumeurs liées au rachat de Slack par Amazon, l’agence YDCA revient sur l’actualité marquante des derniers jours !

Facebook se met à la publicité en midroll

On l’a détecté presque par hasard, au détour d’une vidéo lancée automatiquement depuis le flux d’actualité : Facebook a lancé les premiers tests liés à la monétisation de ses contenus vidéo. Sur mobile, le réseau social affiche à certains utilisateurs une publicité de type midroll, qui s’insère après vingt secondes environ de lecture d’une vidéo. La publicité est insérée de façon dynamique : l’application Facebook superpose un layer d’avertissement qui annonce l’arrivée de la pub, puis coupe la vidéo le temps de diffuser le spot.

midroll facebookComme vous pouvez le voir dans notre capture d’écran, l’annonceur bénéficie d’un environnement dédié qui s’intègre dans la publication initiale. Facebook avait indiqué travailler sur le sujet en janvier dernier. A terme, le réseau social devrait proposer un système de partage de revenus aux éditeurs de vidéo. En attendant de diffuser vos premiers spots en coupure pub des vidéos populaires, révisez avec nous comment bien mettre en place une campagne Facebook Ads !

Amazon voudrait s’offrir Slack

C’est la rumeur qui fait jaser cette semaine : Amazon aurait des vues sur le petit prodige de la messagerie instantanée et du travail collaboratif Slack. Selon Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier, le géant de la distribution serait prêt à engager une transaction sur la base d’une valorisation estimée à 9 milliards de dollars. Les investisseurs historiques réaliseraient une jolie culbute : quand il a levé 200 millions de dollars en 2016, Slack était valorisé aux alentours de 3,8 milliards de dollars. Reste à voir quels seraient exactement les plans d’Amazon ? Une chose est sure : le collaboratif a le vent en poupe. Microsoft vient d’ailleurs de (re)lancer une offensive avec la sortie de Teams, son outil dédié, intégré à Office 365.

logo SlackInstagram veut identifier les posts sponsorisés

Un peu de transparence au pays de l’influence ? Instagram a annoncé cette semaine l’arrivée prochaine d’un tag “Paid partnership with”, qui permettra aux ambassadeurs des marques d’identifier correctement leurs publications sponsorisées. “Ce niveau supplémentaire de transparence est non seulement bénéfique pour la communauté, mais il offrira aussi aux créateurs et aux professionnels la possibilité de mieux suivre et partager les retombées liées à un post partenaire“, estime le réseau. La fonctionnalité sera implémentée d’ici quelques semaines.

Snapchat lance son Ad Manager

Enfin ! Snapchat ouvre progressivement l’accès à des outils de gestion de campagne publicitaire en libre service. Le premier est un Ad Manager permet de gérer ses achats d’espace, déterminer les filtres et suivre les résultats. Celui-ci est d’ores et déjà disponible en version Web et mobile. Pour y accéder, il faudra toutefois renseigner un formulaire et attendre d’être recontacté par Snapchat.

snapchat ad managerLe second sera lancé courant juillet. Baptisé Publisher, il servira à créer ses campagnes. Au travers d’une interface Web, on pourra donc travailler ses vidéos, les adapter au format vertical, ajouter son logo ou établir ses landing pages. L’outil permettra notamment de convertir simplement un spot conçu à l’origine pour une diffusion Web ou mobile classique. Le réseau social profitera enfin de l’occasion pour lancer son programme de certification, avec l’arrivée des premiers Snapchat Certified Partners.

Cet article Slack, pub, vidéo… quoi de neuf ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
https://www.ydca.fr/curation/slack-pub-video/feed/ 0 9470
Comment mettre en place une campagne Facebook Ads ? https://www.ydca.fr/social-media/campagne-facebook-ads/ https://www.ydca.fr/social-media/campagne-facebook-ads/#respond Mon, 12 Jun 2017 12:00:47 +0000 https://www.ydca.fr/?p=9400 Suite à notre précédent article consacré à Facebook & comment y gagner en visibilité, nous allons aujourd’hui nous intéresser à l’aspect publicitaire permettant une hausse de la portée de vos...

Cet article Comment mettre en place une campagne Facebook Ads ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
Suite à notre précédent article consacré à Facebook & comment y gagner en visibilité, nous allons aujourd’hui nous intéresser à l’aspect publicitaire permettant une hausse de la portée de vos messages.

Comme vous le savez certainement, Facebook met à votre disposition de nombreux moyens pour votre stratégie webmarketing. Grâce à Facebook Ads, vous augmenterez votre audience et ciblerez mieux vos clients.

Facebook Ads est plein de ressources mais beaucoup d’entreprises n’osent pas s’y aventurer de par sa complexité.

Nous allons donc vous éclairer en abordant les différents formats & placements publicitaires. Puis, nous développerons les types de ciblage. Pour finir, nous expliquerons le fonctionnement du coût de la publicité pour que vous ayez toutes les clés pour réussir vos campagnes Facebook.

 

En préambule

Lorsque vous décidez de faire de la publicité sur ce réseau, vous allez d’abord définir votre campagne, puis un groupe d’annonces (cible, horaires…) et enfin vous créerez vos annonces. Vous pouvez gérer plusieurs campagnes en même temps afin de répondre à plusieurs objectifs.

facebook business

 

Formats publicitaires

Voici quelques formats publicitaires mis à disposition des annonceurs pour élaborer des campagnes publicitaires.

 

Images

Facebook privilégie les contenus visuels, et l’image est le format le plus simple pour communiquer sur votre marque, un produit ou encore une promotion. Accompagnez vos visuels d’un texte accrocheur qui fera la différence. Nous vous conseillons également de créer vos images en fonction de la cible que vous voulez atteindre, en prenant soin de rester attractif. Les 15-20 ans ne sont pas attirés par les mêmes images que les 30-45 ans.
Rajoutez un call to action aux choix « en savoir plus », « commander », « télécharger » … pour générer du trafic sur votre site web ou autres sites satellites.

 

Vidéos

La vidéo est un moyen efficace pour capter l’attention de votre cible et ainsi faire connaître votre entreprise. Racontez votre histoire et créer du contenu unique qui valorisera votre marque. Privilégiez les courtes séquences et la qualité … Si vous téléchargez directement votre vidéo sur Facebook, votre portée sera 30% plus grande et prendra plus de place sur le fil d’actualité qu’une vidéo partagée.
N’oubliez pas d’orienter vos internautes vers votre site web pour en savoir plus ou incitez-les à vous suivre sur les réseaux sociaux.

 

Carrousel

Le carrousel, autrement appelé le multiproducts ads, vous donne l’opportunité d’insérer jusqu’à 10 visuels contenants chacun une image/vidéo ainsi qu’une description. Le fonctionnement est simple, l’internaute fait lui-même défiler les images et peut être rapidement redirigé vers votre site si vous insérez un lien sur chaque visuel.
Le nombre de caractère étant limité, faites attention à ce que votre texte ne soit pas coupé. Il en est de même pour la taille de vos images.

Vous trouverez à la fin de cet article une infographie reprenant toutes les tailles d’images & nombre de caractères possibles.

Collection

Ce nouveau format proposé par Facebook est en lien avec la forte croissance des achats réalisés sur mobile. Il permet de montrer en premier lieu une vidéo ainsi que 4 images sur le fil d’actualité. Si l’internaute clique sur votre publicité, il peut découvrir l’ensemble de votre collection, en plein écran, pouvant aller jusqu’à 50 produits maximum. Facebook développe une expérience utilisateur toujours plus attrayante & propose un format idéal pour les entreprises e-commerce.

 

Canva

Canva propose également une expérience utilisateur 100% mobile. En cliquant sur une publicité, votre contenu apparaîtra en plein écran. Vous pouvez y intégrer du contenu interactif, des boutons, des vidéos ou simplement des images qui défileront de haut en bas comme un scroll. Ainsi, vous pouvez communiquer plusieurs informations à la fois.

Diaporama

Le 6ème et dernier format publicitaire proposé par Facebook est une alternative à l’image et la vidéo. En effet, le diaporama est un ensemble des deux auquel vous pouvez ajouter de la musique et du texte. Captivant comme une vidéo mais bien plus simple à réaliser, ce format est idéal pour les TPE et PME qui souhaite communiquer sur leur marque rapidement en restant économique. Sans problème de chargement, le diaporama permet à tous les internautes de voir votre publicité, même en ayant une connexion lente.

 

Emplacements

Facebook offre de multiples emplacements et ce n’est pas pour rien. Sélectionnez avec soin le ou les endroits où vous voulez être visible, prenez en compte votre cible et le type de formats que vous avez choisi.

 

Fil d’actualité sur ordinateur & mobile

Le fil d’actualité est le meilleur emplacement pour diffuser vos annonces étant donné que c’est l’endroit le plus vu sur Facebook. L’accroche doit être percutante pour oublier le côté intrusif dans les News Feed de l’internaute. Ordinateur ou mobile ? La stratégie est complètement différente.

  • Objectifs du fil d’actualité sur ordinateur : générer des ventes, générer des leads ou encore générer de l’engagement.
    Pour cela, vous avez la possibilité de mettre plus de descriptions et de liens. L’internaute est sur un grand écran, et généralement tranquille. Il aura donc plus de temps pour parcourir et sera plus apte à commenter, partager ou encore acheter.

 

  • Objectifs du fil d’actualité sur mobile : faire découvrir une marque ou un produit et générer de l’engagement rapide.
    L’utilisateur est dans l’instantanéité et fait défiler rapidement ses News Feed. Il va donc simplement regarder, réagir à une publication et éventuellement commenter. Favoriser les images et vidéos pertinentes qui retiendront l’attention de votre cible.

facebook position

Veillez bien à ce que votre site web soit en responsive si vous intégrer des liens de redirection lorsque vous utilisez le fil d’actualité mobile.

 

Instagram

Aujourd’hui, la gestion des campagnes Facebook et Instagram se fait sur la même plateforme.

Le réseau social de l’image affiche des taux d’engagement record et devient donc un outil de communication essentiel pour les entreprises. A destination des utilisateurs mobiles, Instagram propose trois formats : image, vidéo & carrousel.

La publicité sur ce réseau a pour objectifs de générer du trafic, de l’engagement ou encore de télécharger une application. Enfin, pour appuyer vos visuels, vous pouvez ajouter un call to action parmi ces quatre boutons : Acheter Maintenant – Installer Maintenant – S’inscrire – En Savoir Plus.

 

Colonne de droite

Ce format est le premier lancé par Facebook et le moins cher. Si vous l’adoptez, votre objectif est de travailler votre notoriété sur le long terme. Malgré un affichage moins lisible en raison de l’emplacement et de la taille des visuels, vous inscrirez votre marque dans l’esprit de vos prospects. Disponible uniquement sur ordinateur, ce format s’inscrit dans une stratégie à petit budget. Utilisez des images attrayantes afin d’attirer l’attention.

 

Réseau d’audience

Il est désormais possible d’acheter des espaces publicitaires via Facebook pour augmenter votre visibilité sur les autres réseaux ou sites Internet. Facebook Audience Network permet trois formats d’annonces différentes : la bannière, le format interstitiel c’est-à-dire en plein écran et le format native, qui a une très forte intégration.
Cet emplacement va vous aider à atteindre vos objectifs en gardant le même ciblage et les mêmes modalités que sur Facebook.
Trois actions sont possibles en fonction de vos objectifs : ouverture d’un lien, installation d’une application ou encore lancement d’une application déjà existante.

facebook network

Les types de ciblage

Lorsque vous voulez promouvoir votre marque, le choix de votre audience est un élément majeur. Il vous permet d’avoir de meilleures performances en vous adressant uniquement aux individus concernés ou à leurs prescripteurs.

 

Géographique

Sélectionnez des emplacements pertinents afin d’être au plus près de votre cible. Par pays, département ou ville…Choisissez autant de zones que vous voulez. Vous pouvez également cibler dans un rayon particulier ou à proximité d’emplacements professionnels.

Avec les options spécifiques, vous pouvez toucher les personnes qui sont seulement de passage.
Pour une entreprise de location de voitures, le ciblage géographique devrait viser les professionnels en voyage d’affaires, les familles en vacances ou encore les étudiants en voyages.

 

Données démographiques

Le ciblage démographique est très important étant donné qu’il va vous permettre de générer du trafic. Définissez votre cœur de cible et votre cible principale pour ensuite établir vos paramètres. L’âge, la situation amoureuse et le sexe sont les critères les plus utilisés mais vous pouvez également segmenter par niveau d’étude, par catégorie socio-professionnelle, par job ou encore par langue.

 

Centres d’intérêts

Facebook analyse toutes les données renseignées sur sa plateforme par ses utilisateurs à partir de mots-clés. Ainsi, vous pouvez diffuser vos publicités à des groupes de centres d’intérêts pour être d’avantage au cœur de votre cible.

Pages, groupes, activités, emplois, études … Multipliez les mots-clés pour toucher le maximum d’individus dans votre cible. Soyez créatifs, pertinents et originaux.

 

Comportements

Ce type de ciblage vous permet d’atteindre par exemple des individus en fonction de leur comportement d’achat, de leur utilisation d’appareil mobile ou fixe et de leurs voyages. Grâce à leurs partages d’articles, visites sur des sites web ou simplement des réactions sur Facebook vous pourrez ainsi produire du contenu pertinent sur votre marque qui sera vu par les bonnes personnes. Vous serez au bon endroit, au bon moment et optimiserez vos objectifs publicitaires.

 

Audiences personnalisées

Paramétrez des audiences personnalisées pour que vos publicités ne soient vu que par vos clients ou un groupe de personnes spécifiques. A partir de votre fichier clients, retrouvez-les sur le réseau pour leur transmettre une réduction sur votre offre ou une autre information particulière.

Il est toujours plus facile de fidéliser que de trouver de nouveaux clients. Grâce aux audiences personnalisées, parlez de vous sur Facebook, Instagram et sur l’Audience Network.

NB : Lors du lancement de ce nouveau type de ciblage, Facebook a constaté une augmentation importante des ventes chez les entreprises.

 

Le coût de la publicité

Le système d’achat de publicité sur Facebook est assez complexe. Il ne fonctionne pas comme un achat publicitaire basique qui respecte une grille de tarifs avec un prix fixé avant le déploiement de la campagne. C’est un système d’enchères influencées avec 4 coûts principaux, de quoi vous laisser le choix.

 

Que veut dire “système d’enchères influencées” ?

Une enchère consiste normalement à faire gagner celui qui aura le plus gros budget. Facebook au contraire, récompense la publicité qui est la plus performante, c’est-à-dire avec le plus de valeur.

Il permet de satisfaire les annonceurs qui diffusent leurs messages et les internautes en leur garantissant une expérience utilisateur agréable.

Les facteurs analysés lors de l’enchère sont votre budget, votre audience, votre type d’enchère choisie et enfin la pertinence de votre annonce avec son placement. Optimisez tous ces facteurs pour augmenter vos chances d’apparaître auprès des utilisateurs.
La publicité gagnante est celle qui retiendra le plus l’attention des personnes ciblées.

 

Voici donc les quatre types d’enchères que vous pouvez définir selon votre objectif.

 

Le Coût Par Action (CPA)

C’est une enchère qui facture à chaque conversion. Lorsque l’utilisateur voit votre annonce, il peut réaliser différents types d’actions comme télécharger une application, aimer votre publication et cliquer sur un lien.
Définissez vous-même votre action et vous payerez uniquement lorsque l’internaute la réalisera. On appelle ça une conversion.

Objectif : Avoir un maximum d’actions et visualiser le taux de conversion.

 

Le Coût Par Mille (CPM)

Pour 1 000 affichages, quel est votre budget ? Facebook optimise vos annonces pour maximiser les impressions. Avec le CPM, votre publicité peut être vue plusieurs fois par la même personne, ce qui est souvent nécessaire avant d’avoir une action.

Objectif : Avoir un maximum de visibilité

 

Le Coût Par Mille Unique (UCPM)

Cette enchère fonctionne de la même manière que le CPM avec une seule différence. Avec l’UCPM, votre annonce ne sera vue qu’une seule fois par personne, ce qui vous permet d’avoir une audience plus grande.

Objectif : Améliorer la notoriété de votre marque

 

Le Coût Par Clic (CPC)

Avec le CPC, vous serez facturé à chaque clic. Si vous n’obtenez pas de clic sur vos annonces, vous ne paierez rien. Pour vous donner un ordre d’idée, un bon Coût Par Clic devrait vous coûter entre 0,13€ & 0,16€ sur Facebook.

Objectif : Générer du trafic sur votre site web, applications …

 

Pour chaque enchère, définissez un budget maximum que Facebook ne dépassera jamais en optimisant vos annonces publicitaires. Pour de meilleurs résultats, privilégiez un gros budget.

 

Facebook Ads n’a désormais plus de secret pour vous ! Vous pouvez débuter vos campagnes de publicité et gagner en notoriété & si vous souhaitez échanger sur le sujet, n’hésitez pas à venir boire un café à l’agence, nous contacter par mail ou par téléphone (+33 183 646 639).

 

 

Infographie récapitulant les dimensions des formats publicitaires sur Facebook

 

dimensions publicites facebook

Cet article Comment mettre en place une campagne Facebook Ads ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
https://www.ydca.fr/social-media/campagne-facebook-ads/feed/ 0 9400
Snap, Bitcoin, Pinterest… quoi de neuf ? https://www.ydca.fr/curation/snap-bitcoin-pinterest-semaine/ https://www.ydca.fr/curation/snap-bitcoin-pinterest-semaine/#respond Thu, 08 Jun 2017 09:55:49 +0000 https://www.ydca.fr/?p=9372 Bienvenue sur la revue de presse hebdomadaire made in YDCA. Cette semaine, l’agence revient sur le rachat de Placed par Snapchat ou la levée de fonds de Pinterest. Elle s’intéresse...

Cet article Snap, Bitcoin, Pinterest… quoi de neuf ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
Bienvenue sur la revue de presse hebdomadaire made in YDCA. Cette semaine, l’agence revient sur le rachat de Placed par Snapchat ou la levée de fonds de Pinterest. Elle s’intéresse aussi à la recherche d’images ou aux cryptomonnaies. Bonne lecture !

Snap s’offre un spécialiste de la géolocalisation

Régulièrement évoqué dans notre “Quoi de neuf”, Snapchat est confronté à la concurrence grandissante d’Instagram. Pour la société fondée par Evan Spiegel, il est donc important de ne surtout pas ralentir. C’est d’autant plus vrai que l’enthousiasme suscité par l’introduction en bourse commence à redescendre.

Pour soutenir ses nouvelles offres de service et, surtout, accompagner le développement de sa régie publicitaire, Snapchat a annoncé cette semaine l’acquisition d’une startup baptisée Placed, spécialisée dans la géolocalisation des mobinautes par le biais de leur smartphone.

La transaction, évaluée à 2 millions de dollars, est relativement modeste au regard de Snapchat. Elle est cependant stratégique, dans le sens où elle devrait permettre d’accompagner la mise en place de Snap to Store. Cet outil de mesure annoncé en avril dernier doit permettre à terme d’évaluer plus efficacement comment un Snap a pu conduire un internaute vers un magasin physique. Une logique à ne pas négliger dans la mise en oeuvre de vos stratégies social media !

attribution Placed

Pinterest lève 150 millions de dollars

Contrairement à Snap Inc., Pinterest n’a pas fait le choix de la bourse. Le réseau social qui permet “d’épingler” les photos qui correspondent à ses centres d’intérêt n’en cherche pas moins les moyens de financer son développement. Il vient pour ce faire de réaliser un tour de table de 150 millions de dollars auprès d’investisseurs privés, qui porte sa valorisation aux alentours de 12 milliards de dollars.

Les chiffres revendiqués par Pinterest sont comparables à ceux affichés par Snapchat ou Twitter. Le service revendique 175 millions d’utilisateurs mensuels, et prévoit un chiffre d’affaires de 500 millions de dollars en 2017. Il y aurait donc certainement de quoi préparer une introduction en bourse “record” comme en ont réalisé les concurrents ? Pinterest semble partisan d’une approche plus mesurée.

Les fonds levés serviront à créer de nouveaux services. Pinterest a par exemple récemment évoqué son intention de développer un outil sera capable d’analyser le contenu des photos regardées par l’internaute pour y associer des publicités ciblées. Ils serviront également l’expansion à l’international. Plus de 50% des utilisateurs actifs aujourd’hui sont des Etats-Unis.

Ethereum passe devant le Bitcoin

Le phénomène des cryptomonnaies n’en finit plus de prendre de l’ampleur, comme en témoigne une étude réalisée par le site spécialisé Coindesk. Jugez plutôt : la valorisation totale des différentes monnaies virtuelles du marché représente aujourd’hui plus de 25 milliards de dollars. Entre autres enseignements, l’étude constate que le Bitcoin n’est plus forcément le vecteur de choix, bien que son cours flirte maintenant avec les 2900 dollars. Elle suggère de s’intéresser plutôt aux monnaies montantes comme Ethereum. Sa valorisation a progressé de 480% sur les six derniers mois ! Jusqu’où ira la spéculation autour de ces monnaies ?

Bing : recherche dans un fragment d’image !

Voilà qui devrait intéresser Pinterest ! Propriété de Microsoft, le moteur de recherche Bing propose depuis quelques années déjà une fonction qui permet d’utiliser une image comme requête de recherche. Aujourd’hui, il va un cran plus loin avec la mise en route d’une nouvelle brique baptisée Bing Visual Search. Au sein d’une photo, elle propose de délimiter via simple glisser / ajuster une zone de recherche autour d’un élément précis, puis de rechercher dans la foulée des informations sur ce dernier. Le billet de blog qui présente cette innovation dévoile une partie de la logique technique associée. Un bon outil pour les sites marchands ou les médias qui fonctionnent sur l’intermédiation e-commerce !

Bing Visual Search

Cet article Snap, Bitcoin, Pinterest… quoi de neuf ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
https://www.ydca.fr/curation/snap-bitcoin-pinterest-semaine/feed/ 0 9372
Arcep, Esport, AB test : quoi de neuf cette semaine ? https://www.ydca.fr/curation/pub-esport-ab-test/ https://www.ydca.fr/curation/pub-esport-ab-test/#respond Thu, 01 Jun 2017 08:02:55 +0000 https://www.ydca.fr/?p=9363 Du développement de l’accès à Internet au chiffre d’affaires prévisionnel du marché de l’esport en passant par les derniers investissements emblématiques du secteur… l’oeil d’YDCA revient se porter sur quelques...

Cet article Arcep, Esport, AB test : quoi de neuf cette semaine ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
Du développement de l’accès à Internet au chiffre d’affaires prévisionnel du marché de l’esport en passant par les derniers investissements emblématiques du secteur… l’oeil d’YDCA revient se porter sur quelques actualités marquantes des derniers jours.

AB Tasty lève 17 millions de dollars

Le principe de l’AB Test est désormais bien compris, et adopté par la plupart des opérationnels du marketing. Pour les retardataires : on rappelle tout de même le principe. Il consiste à proposer deux versions différentes d’une même page Web à deux échantillons de visiteurs. On en mesure ensuite les performances comparées, en termes de génération de leads par exemple. Parmi les acteurs spécialisés dans l’AB Test, les frenchies d’AB Tasty ont réussi à essaimer avec des bureaux dans six pays. Ils comptent des clients prestigieux tels que Voyages-sncf.com ou Cdiscount.

Cette semaine, la société fondée en 2011 par Alix de Sagazan et Rémi Aubert a bouclé un nouveau tour de table de 17 millions de dollars auprès des fonds Korelya Capital et Partech Ventures ainsi que de ses investisseurs historiques, Xange Private Equity (Siparex) et Omnes Capital. Raison de la levée de fonds : renforcer la présence d’AB Tasty aux Etats-Unis. Les fonds serviront également le développement de ses outils de personnalisation marketing.

Ab Tasty levée de fondsLevée de fonds stratosphérique pour Foodora

L’autre investissement marquant de la semaine porte sur un montant stratosphérique : 387 millions d’euros. C’est en effet la somme investie par le groupe sud-africain Napsers pour soutenir le développement de Delivery Heroe, maison mère du service de livraison Foodora. En dépit de ce montant élevé, les observateurs notent que Napsers reste un actionnaire minoritaire. Ler constat laisse imaginer une valorisation de l’ordre du milliard d’euros pour le service. Faut-il craindre une forme de bulle dans le secteur de la foodtech ? Les anglais de Deliveroo avaient déjà levé 275 millions de dollars, soit près de 250 millions d’euros, en août dernier. Le marché doit également faire de la place aux ambitions manifestées par Uber Eats.

Esport : 24 millions de dollars de CA

Une étude réalisée par SuperData pour Paypal révèle le potentiel attendu pour le secteur de l’esport. Celui-ci devrait générer 346 millions de dollars de recettes en 2018. La Suède et la Russie concentreraient les investissements les plus importants. En France, le marché devrait tout de même dégager 22 millions de dollars de chiffre d’affaires. Découlant principalement des recettes publicitaires, ces sommes progressent au fur et à mesure que grandissent les audiences. Celles-ci se révèlent particulièrement intéressantes d’un point de vue marketing. Elles sont en effet particulièrement ciblées sur la tranche des 18 – 34 ans, qui représentent 62% des spectateurs au niveau européen.

Streaming : numéro 1 du trafic Internet

L’Arcep a publié son état des lieux d’Internet en France (PDF), mesurant aussi bien les accès que les usages. Le régulateur des télécoms observe un taux de pénétration désormais proche de celui du téléphone fixe. “82 % des Français disposent désormais d’un ordinateur à leur domicile et 85 % bénéficient d’un accès à internet fixe”, indique son rapport

Du côté des usages, il remarque que sur les dernières années, le streaming représente désormais la moitié du trafic mesuré chez les fournisseurs d’accès. Arrivent ensuite la navigation Web et le téléchargement. Le P2P, un temps bête noire des ayant-droits, ne représente plus qu’environ 10% du trafic global.

Globalement, l’essor du (très) haut débit se traduit par des consommations en hausse. Le volume des échanges, mesuré à l’entrée des réseaux des FAI, aurait ainsi été multiplié par 4 en 4 ans. Il est passé de 2,1 Tb/s à 8,4 Tb/s, soit l’équivalent d’un téraoctet d’information par seconde !

rapport arcep

 

 

Cet article Arcep, Esport, AB test : quoi de neuf cette semaine ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
https://www.ydca.fr/curation/pub-esport-ab-test/feed/ 0 9363
6 astuces pour gagner en visibilité sur Facebook https://www.ydca.fr/social-media/6-astuces-pour-gagner-en-visibilite-sur-facebook/ https://www.ydca.fr/social-media/6-astuces-pour-gagner-en-visibilite-sur-facebook/#respond Mon, 29 May 2017 07:30:09 +0000 https://www.ydca.fr/?p=9300 Facebook vient tout juste de passer la barre des 2 milliards d’utilisateurs. Soit un peu plus d’un quart de la population mondiale … Le réseau de Mark Zuckerberg est devenu,...

Cet article 6 astuces pour gagner en visibilité sur Facebook est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
Facebook vient tout juste de passer la barre des 2 milliards d’utilisateurs. Soit un peu plus d’un quart de la population mondiale …

Le réseau de Mark Zuckerberg est devenu, en une dizaine d’années, une référence en termes de communication & ne cesse de se développer en y intégrant régulièrement de nouvelles fonctionnalités.

Plateforme mondiale devenue incontournable, les entreprises se doivent d’y être présentes pour être visibles mais également pour générer du trafic sur leur site web. En 2015, suite à une étude par Parse.ly sur près de 400 sites référents (ie : Mashable, Eurosport, Fox News, Reuteurs, Slate…), Facebook est devenu la source n°1 de trafic.

Du coup, pourquoi ne pas en profiter vous aussi ?

 

Comment faire lorsque l’on est une association, une TPE, une PME, une startup… ?

La première phase est la création d’une page (ça se passe ici), une étape primordiale pour se faire connaître auprès des internautes. Alimentez votre page régulièrement avec du contenu vidéo, des articles, des images ou encore des partages. L’approche “content snacking” pourra également être pertinente !

N’oubliez pas de suivre et de vous recommander auprès de groupes, de pages mais également auprès d’influenceurs afin de relayer votre page et d’augmenter votre audience.

 NB : Il faut savoir que Facebook limite la portée de vos publications. Le taux de reach moyen n’est que de 10%, vous ne toucherez donc que 10% de votre communauté. Pour augmenter votre  audience, vous devrez booster vos publications.

 

Quelles astuces pour gagner en visibilité ?

Nous vous proposons de découvrir les 6 astuces pour améliorer votre visibilité sur le 1er réseau social européen. 

1 – Créer un groupe

Depuis peu, vous pouvez créer & rattacher un groupe à une page.

Rassemblez donc vos fans dans un groupe, avec le paramètre public pour que votre communauté puisse s’élargir. Lorsqu’un internaute rejoint un groupe, il attend quelque chose de vous. Répondez correctement à cette attente en montrant votre savoir-faire, en publiant régulièrement du contenu & en générant des échanges.

La gestion de votre groupe permet d’approfondir les relations et d’augmenter votre taux de fidélisation. C’est un moyen d’interaction avec votre clientèle ou vos clients potentiels. Lorsque vous répondez à un internaute sur votre groupe, tous les fans peuvent en profiter. Répondez à leurs questions et gagnez en crédibilité.

Pour consolider votre communauté et en apprendre plus sur votre cible, organisez des événements comme des ventes privées, des conférences …

2 – Vidéo

Les vidéos génèrent plus d’engagement que n’importe quel autre support. C’est un très bon moyen de présenter votre entreprise ou vos produits en quelques instants et inciter vos internautes à l’action.

Facebook réalise en ce moment des tests pour ajouter une vidéo en couverture sur les pages. Si les résultats se révèlent concluants, cette nouvelle fonctionnalité fera forcément évoluer les stratégies de contenu des marques.

Vous pouvez, en attendant, mettre une vidéo à la une sur votre page, pour qu’elle soit la première chose que verront les visiteurs. Profitez-en pour valoriser votre marque !

L’objectif : donner envie d’en savoir plus.

3 – Facebook Stories

Inspirées de Snapchat et Instagram, les Facebook Stories sont disponibles depuis trois mois avec la possibilité de customiser vos photos à l’aide de filtres interactifs. Elles visent les utilisateurs mobiles, soit près de 24 millions de personnes par mois.

Même si elles ne sont pas encore entrées dans les habitudes des utilisateurs, les Stories captent l’attention bien plus facilement qu’un contenu écrit. Ne négligez pas cet atout, il faut que vous soyez présent partout !

4 – Facebook Lives

Les Facebook Lives sont des vidéos en direct que vous pouvez diffuser en public ou seulement à votre communauté. C’est un moyen attractif de présenter la vie de votre entreprise, un produit ou encore une promotion. Interagissez également avec votre communauté en répondant à leurs commentaires qui apparaissent au fur et à mesure de votre live.

 

En réalisant des Facebook Lives, vous pourrez à la fois créer une proximité avec votre audience mais également observer votre portée en direct. Facebook favorise les Lives et vous mettra en tête d’actualité. Vous toucherez ainsi plus de monde.

5 – Call to action

Le call to action est un bouton en haut de votre page Facebook qui incite l’internaute à réaliser une action. Vous pouvez lui proposer de s’inscrire, d’acheter, de jouer, de regarder une vidéo…
Un conseil, insérez un lien qui permet de rediriger l’internaute sur votre site web. Vous augmenterez ainsi vos statistiques de visites.

Si vous avez un site marchand, votre call to action devrait inciter à acheter et rediriger sur votre plateforme e-commerce.

6 – Clickbaits

Les clickbaits sont des titres ou images qui poussent l’internaute à cliquer, mais il est souvent rapidement déçu par le manque de contenu ou la fausse information.
Il en existe différents types : moqueurs, aguicheurs, devinettes, des listes comme les top 10, violence ou horreur.

L’objectif est de générer du clic & du trafic et les entreprises sont prêtent à tout pour augmenter leur visibilité. Cependant, il est important que vos titres ou images soient bien en adéquation avec votre contenu. Dans le cas contraire, vous serez surveillés voir pénalisés par Facebook qui mène actuellement une véritable guerre contre les fakenews et autres titres racoleurs.

Pour réaliser un bon clickbait, il faut susciter la curiosité, des émotions ou une promesse chez l’internaute. N’en abusez pas et intégrez toujours du contenu de qualité pour préserver la réputation de votre marque.

Et les autres réseaux alors ?

Même si Facebook est le réseau social le plus utilisé par les entreprises, puisqu’il permet de toucher un large public, ne négligez pas les autres plateformes.

Entretenez votre réseau et votre crédibilité via LinkedIn, améliorez votre image de marque avec des visuels de qualité sur Instagram & communiquer sur votre actualité avec Twitter.

Choisissez bien votre réseau, en fonction de la cible que vous souhaitez toucher, et adaptez toujours votre contenu. On ne communique pas de la même manière sur Twitter et sur LinkedIn. 

 

Si vous souhaitez échanger sur le sujet, n’hésitez pas à venir boire un café à l’agence, nous contacter par mail ou par téléphone (+33 183 646 639)

Cet article 6 astuces pour gagner en visibilité sur Facebook est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
https://www.ydca.fr/social-media/6-astuces-pour-gagner-en-visibilite-sur-facebook/feed/ 0 9300
Google IO, service client… quoi de neuf cette semaine ? https://www.ydca.fr/social-media/google-io-service-client/ https://www.ydca.fr/social-media/google-io-service-client/#respond Thu, 18 May 2017 08:43:10 +0000 https://www.ydca.fr/?p=9290 Retour sur l’actualité marquante des derniers jours : au programme cette semaine, les annonces formulées lors de la conférence Google IO, une étude sur l’automatisation du service client ou de...

Cet article Google IO, service client… quoi de neuf cette semaine ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
Retour sur l’actualité marquante des derniers jours : au programme cette semaine, les annonces formulées lors de la conférence Google IO, une étude sur l’automatisation du service client ou de la reconnaissance d’images pour cibler les publicités chez Pinterest !

Google IO : les infos à retenir

Google tenait cette semaine son événement annuel dédié aux développeurs. La conférence IO donne toujours lieu à une rafale d’annonces, dont voici le résumé express.

  • Android reste le fer de lance dans le mobile, avec une base installée de 2 milliards d’appareils. La future version du système, nom de code Android O, est disponible en bêta.
  • L’intelligence artificielle est désormais le nerf de la guerre pour Google. Elle se niche dans l’ensemble des produits développés par la firme : réponse automatique dans Gmail, affichage d’infos contextuelles sur des photos grâce à la reconnaissance d’images… les progrès continus sont notamment incarnés par le Google Assistant, désormais disponible sur iOS.
  • Google continue son incursion dans le domaine du hardware, avec d’un côté des processeurs (TPU) spécialement conçus pour faire tourner les algorithmes d’IA, et de l’autre des projets en matière de casques de réalité virtuelle autonomes (comprenez sans fil et sans nécessité d’être relié à un ordinateur). Au milieu, on retrouve toujours l’enceinte domestique Google Home, qui permettra bientôt de passer des appels téléphoniques.

Sundar Pinchai l’avait dit : Google ambitionne de passer de l’ère de la recherche à celle de l’assistance. Les annonces de la Google IO semblent tout à fait cohérentes vis-à-vis de cet objectif !

logo google io

Pinterest : reconaissance d’images et publicité

En parlant d’algorithmes… Pinterest a annoncé son intention de développer un outil publicitaire qui sera capable d’analyser le contenu des photos regardées par l’internaute pour y identifier ses centres d’intérêt et afficher dans la foulée des publicités ciblées. L’outil permettra d’aller bien plus loin que la simple lecture des informations taxonomiques. Là où les mots clé et la description suffisent pour identifier une table, l’outil détectera sa couleur, son style ou les matériaux… La publicité contextuelle a de beaux jours devant elle !

Service client : gardez un peu de fraîcheur

A l’heure où tout le monde rêve d’automatisation et de triggers marketing contextualisés, une étude réalisée par Opinionway pour le compte de la Paris Retail Week (organisée en septembre prochain à Paris) nous rappelle qu’il est de bon ton de conserver un peu de spontanéité dans la relation client. Surprendre son client, le cajoler, l’interpeller ou lui suggérer des offres : les leviers marketing sont bien perçus dès lors qu’ils sont utilisés à bon escient.
étude retail

Instagram se met aux filtres animés

Semaine après semaine, on compte les points dans la bataille qui oppose Instagram à Snapchat. Les deux réseaux sociaux continuent leur lutte fratricide et une nouvelle fois, Instagram ne fait pas dans la dentelle lorsqu’il s’agit de s’approprier les bonnes idées de son rival. Les nouveaux filtres animés inaugurés cette semaine ressemblent en effet trait pour trait aux lenses de Snapchat, à ceci près qu’on profite d’oreilles de lapin et non de chien. Snapchat, un peu malmené en bourse est toujours en retrait par rapport à Instagram en termes de base d’utilisateurs mensuels, mais enregistre des volumes d’installation supérieurs. La bataille n’est donc pas terminée !
filtres instagram

7 bonnes pratiques en termes de SEO

On conclut le panorama de la semaine avec une invitation à consulter les derniers guides publiés par l’agence : le plus récent se présente comme un état des lieux des bonnes pratiques en matière de référencement naturel (SEO), articulé autour de sept points d’attention principaux. Une fois votre stratégie de contenus Web mise en place, il sera temps de vous tourner vers la génération de leads. N’hésitez pas à nous solliciter pour en savoir plus !

 

 

 

 

Cet article Google IO, service client… quoi de neuf cette semaine ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
https://www.ydca.fr/social-media/google-io-service-client/feed/ 0 9290
Le référencement naturel en 2017 https://www.ydca.fr/technique/referencement-naturel-2017/ https://www.ydca.fr/technique/referencement-naturel-2017/#respond Wed, 17 May 2017 10:41:31 +0000 https://www.ydca.fr/?p=9271 Avec un million de recherches en ligne chaque jour, Google génère un trafic de données colossal. Les entreprises ont donc un million d’occasions de se rendre visible auprès des internautes....

Cet article Le référencement naturel en 2017 est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
Avec un million de recherches en ligne chaque jour, Google génère un trafic de données colossal. Les entreprises ont donc un million d’occasions de se rendre visible auprès des internautes.
La nécessité d’être présent sur les moteurs de recherche se fait entendre mais encore faut-il se différencier des autres entreprises. En adoptant, une stratégie de référencement naturel spécifique, vous augmenterez vos chances d’être remarqué par les internautes et donc vos potentiels clients.

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Également connu sous le nom de SEO (Search Engine Optimisation), le référencement naturel consiste à positionner votre site Internet dans les meilleurs résultats des moteurs de recherche pour les internautes.
Le SEO favorise les contenus clairs mais surtout uniques pour les positionner en premier.

Le référencement est le cœur d’activité de Google, et devient de plus en plus complexe.

Aujourd’hui, 75% des utilisateurs ne dépassent pas la première page lors d’une recherche.
Comment satisfaire l’algorithme du géant du SEO en perpétuel évolution ?

Découvrez nos 7 conseils à mettre en place facilement pour améliorer rapidement votre référencement.

1 – L’arborescence de votre site

L’arborescence de votre site est le premier élément sur lequel vous devez vous concentrez pour optimiser votre référencement naturel. Google étant un algorithme, plus votre plan du site (hiérarchie) sera logique et clair, meilleur sera votre référencement.
En ajoutant une page « Plan du site », vous faciliterez l’expérience utilisateur et vous permettrez à Google de trouver facilement tous vos mots-clés.

 

2 – Bien choisir vos mots-clés

Il est primordial d’établir une liste de mots-clés (mots ou expressions) pertinents qui répondent à votre offre en ligne. Une vingtaine de mots suffisent dans un premier temps. Pour les définir au mieux, prenez bien en compte votre marché, votre cible et votre proposition. Mettez-vous à la place de votre client et déterminez les mots qu’il pourrait taper dans son moteur de recherche.

Voici, selon nous, la meilleure des approches :

  • Analysez les résultats de recherche sur vos mots-clés listés puis mesurez la performance de votre site sur ces derniers. Testez chaque expression pour identifier à quel moment votre site apparaît.
  • Ajustez vos mots-clés régulièrement en prenant en compte l’évolution de l’environnement.

Si vous avez besoin d’aide pour identifier ces mots-clés, vous pouvez :

  • Utiliser Keyplanner de Google Adwords. Il pourra vous conseiller dans le choix de vos mots en sélectionnant les plus pertinents.
  • Utiliser SEMrush pour découvrir les résultats estimés selon vos mots-clés.

 

3 – Établir des titres pertinents

Le titre de votre site est la balise la plus importante pour les moteurs de recherche. Intégrez votre principal mot-clé pour optimiser votre référencement. Limitez les caractères pour ne pas être perçu comme un spammeur et pour éviter d’avoir un titre coupé dans les pages de résultats.
Google a récemment changé ses codes et le nombre de caractères n’est plus si important, c’est la largeur de la description.
Vous pouvez dorénavant ajouter jusqu’à 70 caractères pour un affichage sur PC et jusqu’à 78 caractères sur mobile.
Les titres de vos pages sont également importants après leurs contenus. Soignez vos titres en utilisant des mots distincts pour chacun et écrivez-les pour vos internautes, non pour Google ou Bing.

Votre potentiel client doit savoir rapidement la nature et l’utilité de votre site.

En termes de contenu, n’utilisez pas tous vos mots-clés sur une seule page, variez en fonction de vos différents onglets. Si une page de votre site web ne contient pas de mots-clés, supprimez là et concentrez-vous sur les pages avec des mots-clés spécifiques.

 

4 – Soigner les meta description

Une meta description est un extrait du contenu d’une page. Elle doit contenir quelques mots-clés mais n’oubliez pas d’être cohérent avec le contenu rédigé. Pensez à séduire l’internaute avant de penser référencement.
Si la meta description d’une page est jugée adéquate, elle apparaîtra dans les résultats en-dessous du titre de votre site.

5 – Décrire les images de votre site

Google Image peut être la source de nombreuses visites sur votre site. En effet, si une image est visuellement attrayante ou répond à une recherche, elle redirigera l’internaute une de vos pages.

Quelques principes de bases :

  • Nommez et décrivez toutes vos images en intégrant des mots-clés. Chaque image doit être en lien avec le texte sur la page.
  • Redimensionnez vos images, une image trop lourde mettra trop de temps à charger. Allégez vos images pour satisfaire les internautes impatients et permettre à Google de prendre en compte vos visuels.

Enfin, il est déconseillé d’intégrer des images avec du texte car votre texte ne sera reconnu pour le référencement de votre page.

 

6 – Intégrer des liens entrants et sortants

Vous pouvez obtenir des liens entrants naturellement lorsqu’un internaute va partager une de vos pages sans aucune contrepartie. Vous pouvez également contacter des blogs, des sites partenaires ou autres pages du même secteur que votre entreprise pour qu’ils intègrent un lien sur leurs pages vers votre site.

Le but étant de choisir des sites influents pour avoir le plus de visibilité et gagner en popularité. Plus vous aurez de backlinks de qualité, plus votre site gagnera des places dans les moteurs de recherches.
Pour générer du trafic sur votre site, vous pouvez également intégrer des liens ou boutons sur une de vos pages en direction d’une autre. On appelle ceci du maillage interne.

Les liens sortants permettent de rediriger l’internaute hors de votre site web. En intégrant des liens sortant vers vos réseaux sociaux, vous pourrez générer du trafic de manière indirecte. En effet, les internautes qui partagent vos contenus sont un plus pour votre référencement. Likes, commentaires, ou encore partages, les moteurs de recherche analysent tout. Alimentez et cherchez à créer des interactions dans votre communauté pour être plus pertinent.

 

7 – Importance du référencement mobile

Aujourd’hui, la plupart des internautes surfent sur Internet avec leur tablette ou smartphone. Il est donc primordial de se pencher sur la question du référencement mobile. Que faire ?
Les moteurs de recherche ne différencient pas encore les recherches effectuées sur mobile. Vous avez donc juste à rendre votre site web adaptatif (Responsive Web Design) pour tous les supports mobiles. Une remarque sur ce point : vérifiez que vos titres, vos images et vos contenus s’affichent bien correctement pour une meilleure expérience utilisateur.

Une attention toute particulière doit également être portée sur le poids des images et vidéos de votre site. Un temps de chargement trop long peut vous faire perdre en positionnement, il est donc nécessaire et important d’optimiser tout ceci. Vous pouvez mesurer la performance de votre site avec Page Speed Insights. Il évaluera la rapidité de chargement des pages et vous donnera des recommandations pour booster l’accessibilité de votre site web.

Une nouvelle tendance vient s’ajouter au référencement mobile : la recherche vocale. Presque un quart des internautes effectue ses recherches à voix haute. Poser des questions directement à Google est devenu bien plus pratique que les écrire. Mais attention, on ne parle pas de la même manière que l’on écrit, d’où l’importance d’inclure les recherches vocales dans sa stratégie de référencement mobile.

 

Google Home est la dernière innovation de Google en termes de recherche vocale justement. Sous la forme d’une enceinte, Google Home répond à de multiples questions et vous assiste au quotidien.
Un dernier conseil donc : mettez-vous à jour régulièrement, prenez bien en compte l’environnement et l’évolution des moteurs de recherche. Ainsi vous serez toujours bien référencé et ne perdrez pas en valeur. 

 

Si vous souhaitez bénéficier d’informations supplémentaires à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone au +33 183 646 639

Cet article Le référencement naturel en 2017 est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
https://www.ydca.fr/technique/referencement-naturel-2017/feed/ 0 9271
Présidentielles, SEO et social, quoi de neuf cette semaine ? https://www.ydca.fr/social-media/marques-seo-social-semaine/ https://www.ydca.fr/social-media/marques-seo-social-semaine/#comments Thu, 11 May 2017 11:11:09 +0000 https://www.ydca.fr/?p=9256 Saviez-vous que 90% des marques de prêt-à-porter sport disposent déjà d’un compte sur Snapchat ? Cette popularité n’empêche cependant pas le réseau social préféré des jeunes d’accuser des résultats financiers...

Cet article Présidentielles, SEO et social, quoi de neuf cette semaine ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
Saviez-vous que 90% des marques de prêt-à-porter sport disposent déjà d’un compte sur Snapchat ? Cette popularité n’empêche cependant pas le réseau social préféré des jeunes d’accuser des résultats financiers décevants. Comme chaque semaine, YDCA revient sur l’actualité marquante de ces derniers jours !

Google : index mobile first en vue

John Mueller, le porte-parole de Google pour tous les sujets liés au référencement, a récemment laissé entendre que le moteur de recherche allait basculer de façon progressive vers un index mobile first. Autrement dit, le classement des résultats prendra désormais en compte la version mobile des sites Web indexés, et la primeur sera donnée à ceux qui affichent un rendu adapté, avec un niveau de performances satisfaisant.

Attendu de longue date, ce changement ne prendra donc pas la forme d’un Armageddon : pour éviter les bouleversements, Google procédera par vagues, comme à son habitude. Aucune date de mise en oeuvre n’est donnée, mais le simple fait que ce changement lourd d’implications soit évoqué publiquement signifie que la date approche. Il est donc urgent d’intégrer ce nouveau paradigme dans sa stratégie digital media.

Snap trébuche en bourse

L’action Snapchat a dévissé de 20% dans les échanges après marché à Wall Street. Raison de cette disgrâce ? L’annonce de résultats financiers inférieurs aux attentes, avec un chiffre d’affaires de 149,6 millions de dollars, là où les marchés espéraient plutôt 158 millions de dollars. Cette volatilité illustre la fragilité du modèle Snapchat, avec un CA doublé sur un an mais des pertes toujours importantes que les effets de bord des fluctuations boursières viennent encore intensifier… Snapchat a tout de même indiqué compter 166 millions d’utilisateurs actifs quotidien, soit 8 millions de nouveaux adeptes recrutés sur un trimestre.

Google s’offre un studio VR

Google continue à avancer ses pions sur le marché encore en devenir de la réalité virtuelle. Après la mise en ligne des outils WebVR dont YDCA se faisait récemment l’écho, la firme de Mountain View a annoncé l’acquisition du studio Owlchemy Labs, auteur de jeux en réalité virtuelle comme Job Simulator et Rick and Morty: Virtual Rick-ality (disponibles via Steam sur le casque HTC Vive). Pour Google, qui travaille à l’intégration d’un socle VR au sein d’Android et de Chrome, le rachat vise à soutenir ses efforts techniques, tout en s’assurant bien sûr de ne pas manquer de munitions le jour où les opportunités commerciales liées à la réalité virtuelle se concrétiseront.

Facebook Ads Manager For Excel

La feature sympa de la semaine, c’est ce plugin qui permet – enfin ! – de connecter efficacement Facebook Ads Manager à Excel, pour exploiter et exporter convenablement ses rapports de campagne. Un temps proposé en bêta, il est maintenant référencé officiellement chez Microsoft. Tous ceux qui sont amenés à gérer des campagnes de publicité sur Facebook peuvent donc l’installer, pour peu qu’ils utilisent la version 2016 de la suite Office. A tester !

facebook ad for excel

Présidentielle : carton plein sur Twitter

Twitter a publié quelques statistiques sur les échanges provoqués par l’élection présidentielle française sur la période qui court du 18 mars au 7 mai et la victoire d’Emmanuel Macron. Le réseau social compte quelque 54,8 millions de gazouillis sur la période et note que les deux débats de la phase finale (à cinq candidats, puis le face à face du second tour) comptent parmi les cinq hashtags les plus utilisés. Sans surprise, le nouveau président de la République sort gagnant au nombre de mentions et au recrutement de nouveaux abonnés !

twitter présidentielle 1

twitter présidentielle 2

twitter présidentielle 3

Cet article Présidentielles, SEO et social, quoi de neuf cette semaine ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
https://www.ydca.fr/social-media/marques-seo-social-semaine/feed/ 1 9256
De Mailchimp à Starwars… quoi de neuf cette semaine ? https://www.ydca.fr/social-media/mailchimp-facebook-youtube/ https://www.ydca.fr/social-media/mailchimp-facebook-youtube/#respond Thu, 04 May 2017 15:25:35 +0000 https://www.ydca.fr/?p=9235 De Mailchimp qui étend la gratuité de ses outils aux résultats de Facebook en passant par la nouvelle interface de YouTube, l’agence YDCA vous propose de revenir sur quelques actualités,...

Cet article De Mailchimp à Starwars… quoi de neuf cette semaine ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
De Mailchimp qui étend la gratuité de ses outils aux résultats de Facebook en passant par la nouvelle interface de YouTube, l’agence YDCA vous propose de revenir sur quelques actualités, marquantes, pertinentes ou insolites, de ces derniers jours.

Marketing Automation : Mailchimp ouvre l’accès à ses outils

Poids lourd de l’emailing, Mailchimp a annoncé cette semaine la mise à disposition de ses outils de marketing automation dans le cadre de sa formule d’essai gratuite. Autrement dit, cette offre plafonnée à 2000 contacts et 12 000 emails par mois permet désormais d’exploiter les solutions d’automatisation développées par l’américain. Courrier de bienvenue, relance après abandon d’un panier, les possibilités sont nombreuses, et particulièrement intéressante pour un pure player dont l’activité est encore jeune. Pour Mailchimp, cette gratuité est évidemment un produit d’appel, pour faire venir à ses services des jeunes pousses qui un jour devront peut-être basculer vers des formules payantes. Pour nous, c’est l’occasion de rappeler que la génération de leads passe aussi par l’email et de bons triggers qui peuvent être automatisés. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !
gif mailchimp

YouTube inaugure sa nouvelle interface

Pendant que Dailymotion finalise sa mue, YouTube se pare d’une nouvelle interface basée sur les préceptes du material design. Le changement n’est pas radical, avec une navigation et un fonctionnement général conservés. La refonte permet cependant d’améliorer les performances au chargement, et de proposer un design plus moderne, en grille et sans démarcation visible entre zones de contenus et éléments de navigation. YouTube inaugure pour l’occasion de façon officielle un mode “nuit”, qui permet de basculer vers un fonds de page noir, afin d’améliorer la visibilité du contenu vidéo lu. Un lien spécifique permet d’activer ou de désactiver cette nouvelle interface.

youtube material design

Facebook : résultats et recrutement de modérateurs

Facebook revendique 1,94 milliard d’utilisateurs actifs mensuels au 31 mars 2017, ce qui signifie que le réseau social a probablement dépassé aujourd’hui la barre des 2 milliards. Cette communication intervient dans le cadre de la publication des résultats financiers du réseau social. D’après Zuckerberg, il s’agit d’un bon démarrage : Facebook a réalisé 7,857 milliards de dollars de chiffre d’affaires publicitaire sur les trois premiers mois de l’année, réalisés à 85% sur le mobile ! C’est une hausse de près de 50% par rapport au premier trimestre 2016.

La fête a cependant été quelque peu gâchée par la controverse liée à la diffusion d’événements violents ou immoraux via la vidéo en direct. Pour remédier à ce problème que connaissent aussi Twitter (Periscope) ou Twitch, Facebook a annoncé le recrutement de 3500 modérateurs qui seront chargés de visualiser et éventuellement censurer les directs problématiques. Notons qu’il est assez rare que le réseau accepte de communiquer publiquement sur les ressources dédiées à la modération, ce qui signifie que le problème est pris très au sérieux…

App Store : prix minimum à 1,09 euro

Les développeurs d’applications iOS viennent d’être avertis du changement : Apple a décidé de relever les paliers tarifaires en vigueur sur son App Store. Selon la place dans la grille, l’augmentation varie de 9 à 20%. Le seuil le plus marquant se situe certainement au niveau des applications premier prix : fini le cap symbolique des 0,99 euro, désormais le tarif de départ sera fixé à 1,09 euro. Notez que la modification de la grille vaut aussi pour les achats réalisés à l’intérieur des applications. Raison du changement ? Pour certains, il serait question de compenser la baisse de l’euro par rapport au dollar…
grille tarifs app store

May the 4th be with you

On ne résiste pas à la tentation de dédier la dernière actualité de notre revue de presse à la date du jour : le 4 mai correspond en effet au Star Wars Day pour tous les fans de la saga inventée par George Lucas. Au fait, pourquoi le 4 mai ? May the 4th be with you bien sûr ! L’événement donne lieu à de nombreuses célébrations dans le monde entier, qui vont de l’artillerie lourde chez Disney, propriétaire de la licence, à des manifestations plus spontanées dans toutes les villes où sévit un club de fans. Avis aux amateurs !

may the 4th

Cet article De Mailchimp à Starwars… quoi de neuf cette semaine ? est apparu en premier sur Agence de communication digitale YDCA.

]]>
https://www.ydca.fr/social-media/mailchimp-facebook-youtube/feed/ 0 9235