Skip to main content

En constante évolution, le e-commerce reste un canal de vente très prolifique et qui mérite qu’on s’y intéresse. Pour continuer à être à la page en 2021, voici les points sur lesquels les entreprises doivent se concentrer.

 

1/ Travailler la rétention client

Ce n’est un secret pour personne, la crise sanitaire a grandement modifié les habitudes d’achat des gens. Les magasins physiques étant fermés, les consommateurs se sont naturellement tournés vers les boutiques en ligne pour effectuer leurs achats. Ainsi, en 2020, le secteur du e-commerce a engrangé 112 milliards d’euros[1], soit une hausse de 8,5% par rapport à l’année précédente.

Les ventes de produits sur des sites internet a augmenté de 32%[2], cela signifie donc qu’il y a eu de nombreux nouveaux clients. Un des enjeux pour les enseignes est de réussir à fidéliser ces nouveaux acheteurs. Qu’ils continuent à acheter en ligne, même si les magasins rouvrent.

 

2/ Mettre en avant sa responsabilité sociale

Depuis plusieurs années maintenant, une vraie conscience s’est établie chez les consommateurs. Ils sont nombreux à chercher des marques écoresponsables, qui ont des valeurs, et à acheter local. Il est donc nécessaire de communiquer sur ses engagements sociaux. Que ce soit au niveau des emplois et conditions de travail, de la réduction de son impact environnemental ou encore de sa politique éthique.

 

Le client a l’embarras du choix, il doit avoir une bonne raison de faire ses achats chez vous plutôt qu’ailleurs.

 

3/ Miser sur le re-commerce

Dans le même esprit, on peut citer l’émergence et surtout l’engouement autour du re-commerce. Il s’agit plus précisément du commerce de seconde main en ligne. Avec cette démarche, les consommateurs satisfont une envie d’acheter de façon écoresponsable et de ne pas gâcher les ressources de la planète. Ils réutilisent des produits qui auraient certainement été jetés plutôt que d’en acheter des neufs. Le re-commerce s’applique aussi bien à l’achat qu’à la vente.

 

4/ Soigner la livraison

Un des points essentiels du e-commerce, c’est bien sûr la livraison. Elle conclut l’expérience d’achat et doit donc être particulièrement efficace. Pour rester compétitives, les boutiques en ligne doivent proposer plusieurs options :

  • Livraison à domicile
  • Livraison sur le lieu de travail
  • Livraison en points relais
  • Livraison rapide, express…

 

Il faut également offrir un bon suivi de la livraison pour que le client sache toujours où est sont colis. Le service après-vente est aussi à soigner, notamment pour savoir si l’acheteur a été satisfait.

 

5/ Profiter des assistants virtuels

Alexa, Google Home, Siri… Les assistants vocaux des enceintes connectées et smartphones sont très répandus dans nos foyers et beaucoup les utilisent pour faire des achats. Ces appareils sont très intuitifs et permettent de réaliser de nombreuses tâches comme des recherches sur les produits et aussi des achats juste par contrôle vocal. Ces objets sont entrés dans le quotidien de beaucoup de consommateurs et sont à considérer dans les stratégies de e-commerce.

 

6/ Être présent sur les réseaux sociaux

Définitivement incontournables, les réseaux sociaux ne cessent d’évoluer et de se développer, en particulier en ce qui concerne le e-commerce. Les marketplaces sont très prisées des utilisateurs et sont de mieux en mieux conçues. Plusieurs liens intégrés aux images sont présents pour amener directement les consommateurs sur la page d’achat. Tout est pensé pour que la démarche soit la plus rapide et la plus simple possible. Les publicités ciblées sont également de plus en plus pointues pour correspondre aux envies des internautes.

 

loding facebook

7/ Bannir les faux avis

Avant d’effectuer un achat, les consommateurs ont souvent tendance à consulter les avis existants sur un produit ou un service. Les cas de faux avis ou de spams ont été très nombreux et cela déplait beaucoup aux acheteurs. Les marques doivent donc chasser à tout prix cette pratique pour ne pas décevoir leur cible et qu’elle se détourne de leurs articles. Cela renforcera par ailleurs la crédibilité des enseignes et la confiance des internautes.

 

 

Pour connaitre toutes les tendances à suivre en matière de e-commerce, nous vous invitons à prendre contact avec l’agence.

[1] Bilan 2020 de la FEVAD

[2] Bilan 2020 de la FEVAD

Nicolas

Nicolas

Touche-à-tout digital. Directeur du Master Digital de l’ECS Paris. Diplômé en Master II Relation Publique, relations presse & évènementiel au sein de l’ISERP. Diplômé d’un BBA en Management au sein de l’ESLSCA Paris. Ultra-connecté sur les réseaux (@ydca_nico). Investi dans le bénévolat (Solidarité Sida, ABC Production, BPM), ancien animateur radio en local (8 ans d’antenne dans le 78). Intervenant à l’ECS Paris, Sup de Pub, Sup Career, Ecofac, ISCOM.

Leave a Reply