Pour ce premier YDC/Actu #1, l’heure est au bilan.

Fin d’année oblige, il est coutume de procéder à cette analyse que j’ai envie de vous faire partager.

 

1. Le test and learn chez YDCA

Lors de notre premier article #expertise “Votre stratégie social media : 7 étapes pour en assurer son efficacité” nous avons abordé rapidement la notion de Test and Learn. Pour rappel, il s’agit de tester pour apprendre, de corriger si nécessaire, d’améliorer pour performer. Nous en reparlerons plus longuement dans un article dédié à ce sujet dans lequel on vous expliquera la méthodologie à appliquer.

Cette méthodo, que nous avons continué à développer cette année au sein d’YDCA, nous a en tout cas permis de satisfaire l’ensemble de nos clients.

 

2. Le développement de l’agence

ydca
Depuis deux mois, nous avons le plaisir d’avoir un nouveau dans l’équipe. Florian a rejoint la team #ydca en qualité de chef de projet digital. Il a débuté sa vie pro dans une agence spécialisée en data sémantique.

Sa vision et ses connaissances vont nous permettre de proposer de nouvelles solutions pour les clients et les prospects de l’agence.

 

3. De nouvelles offres commerciales

Nous avons renforcé notre expertise, en interne et en externe, dans les domaines de l’e-commerce, de l’high-tech et de la finance. Cela va nous permettre de proposer de nouvelles offres commerciales beaucoup plus pointues.

Nous vous les détaillerons courant janvier mais nous sommes aujourd’hui à même de vous proposer des offres digitales spécifiques. Pour en savoir plus dès maintenant, n’hésitez pas à nous contacter.

 

4. Qu’est-ce qu’on se souhaite pour 2016 ?

On se souhaite en 2016 de continuer à prendre autant de plaisir avec nos clients, de continuer à apprendre en découvrant leurs marchés pour être encore plus en phase avec leurs besoins (comme l’automobile d’occasion ou l’immobilier & l’investissement – deux secteurs que nous avons benchmarké ces derniers mois. Promis je vous en dit plus bientôt) et surtout de garder cette relation humaine que nous souhaitons construire avec vous !

 

Et surtout pour vous !

Pour vous, chers lecteurs, chers clients, chers prospects, nous vous souhaitons une année 2016 magique, magnifique, remplie de chaleur humaine, de business, de bonheur.

En ces temps difficiles, troublés, troublants, il est important de rester optimistes et soudés.

 

5. Et concernant l’univers du digital et plus spécifiquement du social media, quoi de neuf en 2016 ?

 

digitalmarketing

 

L’année 2015 a été riche en actualité. 2016 devrait également être dans la même mouvance selon Kantar Media qui a identifié et mis en vidéo les tendances incontournables, selon eux, pour cette nouvelle année :

On en reparle à la fin de l’année, mais a priori 2016 sera basée sur :

  • Une interaction plus poussée entre Data & Storytelling. La data que récolte les marques doit être utilisée et diffusée. Grâce à une stratégie de “data stories” (le storytelling au service de la data), les marques pourront raconter des histoires percutantes et compréhensibles. Exemple avec Spotify qui a lancé Insights en 2014 et qui souhaite “raconter des datas stories sur la musique dans une façon informative et divertissante, tout en conservant une approche scientifique.” ;
  • L’utilisation encore plus importante des notifications push par les applications mobiles. Pour information, le taux d’ouverture moyen d’une application grâce à ces notifications push est de 80% et jusqu’à 280% pour les applis d’e-commerce ;
  • Des contenus vidéos plus courts (3 à 4 secondes – exemple avec Boomerang par Instagram) et plus interactifs (ScratchReel par Twitter – des GIFs qui peuvent être avancés ou reculés avec le doigt ou la souris), des contenus plus éphémères (Facebook s’est lancé dans les messages éphémères qui se détruisent une heure après l’envoi- en phase de test en France depuis le 12/11/2015) et la mise en place de boutons d’actions pour plus de rapidité (sondage sur Twitter, achats directs via Pinterest…) ;
  • Des barrières beaucoup plus fines entre le monde du retail physique et celui du digital (ou plus communément appelé le Phygital) qui vont permettre une meilleure digitalisation des points de vente ;
  • De nouveaux formats publicitaires moins intrusifs et plus performants. On attend encore de voir ce qu’il sera proposé par Facebook, Snapshat ou encore Instagram côté social media, mais également du côté des éditeurs qui depuis quelques mois tirent la langue. De nombreux internautes utilisent des ablockers sur leurs ordinateurs et depuis septembre 2015 également sur leurs iPhones / iPad (avec l’apparition dans iOS 9 de la possibilité de rajouter un bloqueur de contenus), ce qui empêche donc d’afficher les publicités sur les sites, soit un manque à gagner conséquent pour ces éditeurs. Axel Springer a marqué les esprits en octobre en bloquant son site bild.de aux utilisateurs d’adblockers, Yahoo! Mail l’ayant aussi expérimenté en novembre ;
  • Le “retail generated content” est le contenu généré par les places de marché. Selon Kantar, le marché des marketplaces représentait 4 milliards d’euros en France en 2014. 2016 sera potentiellement l’omniprésence de ces marketplaces , les marques devront les surveiller avec attention. Ces places créent du contenu spécifique pour la promotion des marques qu’elles vendent avec le risque que cela peut engendrer : ne pas avoir la mainmise sur le contenu généré ;
  • Facebook souhaite continuer à se positionner comme étant l’Agrégateur du quotidien et se rendre aussi indispensable que peut être l’électricité, selon Marie Dolle de Kantar Media.

 

Mais 2016 sera sans conteste l’année de la réalité virtuelle avec les lancements du Gear VR de Samsung, de l’Oculus Rift (rappelons que Facebook a racheté l’OR en mars 2014 pour 2 milliards de dollars), du HTC Vive ou encore le PlayStation VR. Nous allons suivre tout ceci avec grand intérêt, surtout qu’Apple a priori se lancerait également dans la partie.

 

 

Vous souhaitez poursuivre la discussion autour d’un café ? Contactez-nous par mail via notre formulaire ou directement par téléphone au 01 83 64 66 39.

Avec YDCA, [RE] socialisez-vous dès maintenant avec vos communautés.

Nicolas

Auteur Nicolas

Touche-à-tout digital. Directeur du Master Digital de l’ECS Paris. Diplômé en Master II Relation Publique, relations presse & évènementiel au sein de l’ISERP. Diplômé d’un BBA en Management au sein de l’ESLSCA Paris. Ultra-connecté sur les réseaux (@ydca_nico). Investi dans le bénévolat (Solidarité Sida, ABC Production, BPM), ancien animateur radio en local (8 ans d’antenne dans le 78). Intervenant à l’ECS Paris, Sup de Pub, Sup Career, Ecofac, ISCOM.

More posts by Nicolas

Ecrire une réponse