Aujourd’hui, la plupart des marques sont conscientes de l’utilité de créer du contenu de qualité pour atteindre leurs objectifs. A travers ce contenu, les marques pourront créer du lien avec leur(s) cible(s), augmenter leur notoriété et leur visibilité, générer du trafic sur leur site, ou encore promouvoir leur savoir-faire.

Cependant, le consommateur est aujourd’hui sur-exposé aux contenus des marques (on estime même que le nombre de contenus devrait augmenter de 500% d’ici 2020) et son temps d’attention moyen est réduit à 8 secondes.

Pour faire face à ce phénomène, une nouvelle approche a émergé : le snacking content.

 

Le snacking content, qu’est-ce que c’est ?

Le snacking content consiste à créer du contenu court et facilement consommable par l’internaute.

En d’autres termes, le but est de proposer des formats de contenus courts, impactants, allant rapidement à l’essentiel et facilement viralisable.

 

Concrètement, comment cela prend forme ?

a) les différents types de contenus :

  • Visuels
    Pourquoi rédiger un paragraphe entier quand une image peut apporter le même message ? Donnez la part belle au visuel pour porter votre message. De plus, les internautes se souviendront plus facilement d’un visuel que d’un paragraphe.

visuel

  • Infographies
    Les infographies permettent de faire passer un message (souvent complexe) de manière synthétique et ludique. Aussi, elles ont un fort potentiel viral car elle seront plus facilement partagées qu’un article de blog. Vous pourrez ainsi générer davantage d’engagement.
    Selon différentes études publiées ces derniers mois et notre expérience, on obtient 64% de viralité en plus avec des visuels impactants sur Facebook.

infographie

  • Vidéos
    La vidéo permet aussi de faire passer un message de manière plus interactive. Le taux d’attention de l’internaute sera supérieur lors il sera face à une vidéo plutôt qu’à un article complexe.
    Elle est aujourd’hui très utilisée par les marques et les médias qui souhaitent augmenter leurs temps d’exposition auprès de leurs publics.
    Une autre forme de vidéo se développe. Le live via Facebook Live ou Periscope ont d’ailleurs le vent en poupe et permettent une nouvelle forme d’interaction avec les communautés.

video

  • L’Actu
    Surfez sur l’actualité. En effet, si vous proposez du contenu en rapport à des événements récents, vous positionnerez ainsi votre marque au cœur des tendances et des attentes des internautes.
    Il est donc important de jouer & de détourner l’actualité au profit de votre marque, comme ce que peut faire Oasis par exemple, tout en travaillant son planning éditorial en se basant sur un marronnier pré-défini.

    danio

 

  • Mème
    Le mème est un moyen efficace de produire du contenu facilement consommable. C’est un moyen souvent humoristique et décalé de surfer sur les tendances et l’actualité.
    D’après l’Oxford English Dictionnary, un « mème » est un élément d’une culture ou d’un ensemble de comportements qui se transmet d’un individu à l’autre par imitation ou par un quelconque autre moyen non-génétique (« an element of a culture or system of behaviour passed from one individual to another by imitation or other non-genetic means »).

meme

  • Citations
    De plus en plus utilisées sur les réseaux sociaux, les citations permettent d’illustrer une idée de façon concise en faisant la part-belle au wording impactants et aux visuels.

citation

 

b) Dynamisez vos prises de parole et générez de l’engagement

Le snacking content permet aux marques de dynamiser leurs prises de parole. En effet, au lieu de continuellement relayer vos articles de manière classique, vous allez pouvoir jouer la carte de l’alternance grâce à des contenus simples et impactants. De plus, cela vous prendra moins de temps à produire.
Finalement, vous augmenterez votre taux d’engagement grâce à ces contenus qui ont un plus fort potentiel viral, ce qui aura vraisemblablement un impact positif sur votre ROI. (Pour plus d’information à ce sujet, vous pouvez consulter notre article sur le ROI social media)

 

c) Pensez mobile

Aujourd’hui, la plupart des connexions se font sur mobile. Alors que les contenus traditionnels ne sont généralement pas adaptés au mobile, le snacking content présente de par sa nature l’avantage de pouvoir être facilement consommé depuis son smartphone car il va rapidement à l’essentiel. Les mobinautes seront en effet plus facilement enclins à relayer un mème ou une citation plutôt qu’un long pavé de texte.

 

 

Le snacking content est, pour résumer, un bon moyen de créer du contenu facilement viralisable. Mais il n’est qu’un paramètre parmi une multitude pour générer de l’intérêt et du trafic.

Les éditeurs et pure player l’ont d’ailleurs bien compris car aujourd’hui tous se dotent d’équipes dédiées (soit au travers de rachat d’entreprise soit par des embauches) pour la création de contenus spécifiques et non dédiés au site web : Tumblr, Twitter, Facebook, Weibo, Youtube, sites événementiels …

 

Si vous souhaitez continuer cet échange ou pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter au 01 83 64 66 39 ou par mail (hello@ydca.fr).

Nicolas

Author Nicolas

Touche-à-tout digital. Directeur du Master Digital de l’ECS Paris. Diplômé en Master II Relation Publique, relations presse & évènementiel au sein de l’ISERP. Diplômé d’un BBA en Management au sein de l’ESLSCA Paris. Ultra-connecté sur les réseaux (@ydca_nico). Investi dans le bénévolat (Solidarité Sida, ABC Production, BPM), ancien animateur radio en local (8 ans d’antenne dans le 78). Intervenant à l’ECS Paris, Sup de Pub, Sup Career, Ecofac, ISCOM.

More posts by Nicolas

Leave a Reply